gM
Retour / Back
Sciences -Le 20ème siècle / -The 20th Century

This page is written in French; if you're interested in it and wish my translating into English, do ask me!

-> 5 événements majeurs qui sont la marque du 20ème siècle (selon La Poste) : / 5 keys of the 20th century (according to La Poste):

-> La pénicilline
-> L'ADN
-> Le premier homme dans l'espace
-> La carte à puce
-> Le laser
-> Les dates (1947-2007)

  La pénicilline
Les propriétés médicales d'un simple champignon, le penicillium, découvert en 1928, bouleversent les traitements des maladies infectieuses.
C'est au hasard que l'on doit la découverte de cette substance antibactérienne. En 1928, le bactériologiste britanique Alexander Fleming, de retour après quelques semaines d'absence, constata qu'une culture de staphylocoques très résistants, laissée par négligence sur une paillasse de son laboratoire, avait été détruite par des souches d'un champignon de la famille du Penicillium notatum
Une dizaine d'années plus tard, l'Allemand Chain et l'Australien Florey, du département de biochimie de l'université d'Oxford, réussissent à stabiliser et à purifier la molécule de pénicilline et permettent ainsi les premiers essais thérapeutiques. La production industrielle commence en 1943 aux Etats-Unis et l'efficacité de ce médicament est définitivement confirmée lors de la guerre durant laquelle son utilisation massive a permis de sauver de l'infection un grand nombre de soldats et de civils.
Depuis cette découverte, en annexant d'autres protéines à la pénicilline naturelle issue d'un procédé de fermentation, les scientifiques ont su améliorer ses propriétés et diversifier son champ d'action. Son utilisation reste essentielle dans le traitement de beaucoup d'affections.
Top of page  
  L'ADN
La découverte de la structure élémentaire des cellules ouvre la voie de la connaissance du génome humain.
L'ADN ou Acide Désoxyribonucléique, molécule essentielle des chromosomes, est le support universel de l'information génétique chez les êtres vivants. Sa structure, identifiée en 1953 par James Watson et Francis Crick, se présente sous forme d'un long filament composé de deux brins complémentaires formant une longue hélice. A partir de ce support matériel du patrimoine génétique, s'expriment sous forme de message codé, toutes les caractéristiques héréditaires de l'espèce, transmises de génération en génération. L'ADN représente ainsi le plan de fabrication de protéines nécessaires à la cellule pour se développer, survivre et accomplir son rôle dans l'organisme. Sa découverte a permis à la biologie moléculaire de révolutionner de fond en comble la médecine, la pharmacie, l'agronomie et même la criminologie. Le récent déchiffrage complet du génome humain confirme l'espoir de traitement pour les maladies héréditaires en remplaçant le gène déficient par un gène sain.
Top of page  
  Le premier homme dans l'espace
12 avril 1961. Iouri Gagarine est le 1er homme à affectuer un vol spatial avec une révolution autour de la terre.
Le 12 avril 1961 à 9h07 le vaisseau Vostok 1 décolle de la base soviétique de Baïkonour avec à son bord celui qui allait entrer dans l'histoire comme le premier homme de l'espace : Iouri Gagarine. Ce premier vol orbital de 108 minutes à 327 km d'altitude permit de tester la capacité d'un être humain à voler en état d'apesanteur. Le module construit en aluminium avait une forme sphérique d'un diamètre de 2,3 mètres mais son volume habitable n'était que de 1,6 mètre cube. Ne sachant comment pouvait réagir le cosmonaute en état d'apesanteur, les responsables de la mission ne lui avaient pas laissé le contrôle du vaisseau : celui-ci était entièrement contrôlé depuis le sol. Pour son retour sur terre, comme prévu, Gagarine s'éjecta de son module quelques minutes avant l'atterrissage, et termina en parachute cette exceptionnelle mission.
L'exploit de ce premier vol spatial donna le signal de départ de la conquête de l'espace. Le 27 mars 1968, Iouri Gagarine trouva la mort au cours d'une mission d'entrainement. Il avait 34 ans.
Top of page  
  La carte à puce
Dotée d'un microprocesseur, la carte à puce avec sa mémoire intégrée simplifie le quotidien des Français.
Brevetée entre 1974 et 1979 par le Français Roland Moreno, la carte à puce consiste à implanter un microcircuit (microprocesseur) dans une carte. Appelée aussi carte à mémoire, elle est à l'origine de toutes les applications monétiques utilisant un microcircuit. Le principe de carte à mémoire recouvre différentes fonctions allant de la simple mémoire passive (cartes téléphoniques prépayées) au microprocesseur programmable. Ce dernier a trouvé une application fondamentale avec les cartes de paiement systématiquement équipées d'une puce depuis la fin 1992. Le développement des terminaux électroniques de paiement et l'identification du titulaire grâce au code secret favorisent une utilisation quotidienne toujours plus importante.
Top of page  
  Le laser
Découvert en 1960, le laser permet des applications multiples dans des domaines aussi variés que la médecine, l'industrie, la communication...
LASER est tout simplement le sigle (devenu nom commun) de Light Amplification by Simulated Emission of Radiation signifiant amplification de lumière par émission stimulée de rayonnement. Le principe consiste à générer un faisceau lumineux cohérent, c'est à dire avec une longueur d'onde uniforme dont les particules se déplacent toutes dans la même direction. Un laser est constitué de deux éléments : un amplificateur de lumière et un résonateur optique. Le milieu amplificateur dans lequel naît le faisceau peut être gazeux, liquide ou solide (cristal) et inséré dans une cavité résonante généralement limitée par deux miroirs. L'énergie nécessaire à l'amplification peut-être apportée de différentes façons - une décharge électrique, un flash lumineux très intense, une réaction chimique ou un courant électrique. Les applications du laser sont aujourd'hui présentes dans de nombreux domaines parmi lesquels l'industrie, la chirurgie, la biologie, le spectacle, la lecture de CD.
Retour / Back   Top of page